Vous êtes ici » Accueil » L’assurance emprunteur et les situations de Décès, PTIA, ITT et IPT » Le calcul de l’indemnisation d’une assurance emprunteur

L’assurance emprunteur et les situations de Décès, PTIA, ITT et IPT

Le calcul de l’indemnisation d’une assurance emprunteur

Assurance emprunteur, calcul de l’indemnisation, tarification garantie ou révisable, co-emprunt… Si vous vous sentez perdu à la lecture de ces quelques termes, lisez ce qui suit, vous y verrez un peu plus clair !

Calcul de l’indemnisation

Des modalités variées

Dans le cas de la souscription d’une assurance emprunteur, le calcul de l’indemnisation s’opère de différentes manières selon votre situation et le type de contrat signé. Vous pouvez avoir accès à plusieurs modes d’indemnisation.
Le premier cas concerne celui de la formule forfaitaire, qui permet à l’emprunteur d’être indemnisé quel que soit le changement de son état de santé.

Calcul de l’indemnisation liée à la formule indemnitaire

Le calcul de l’indemnisation de la formule indemnitaire est proportionnel à la perte de revenu.

Ce type d’assurance est fréquent dans les contrats groupe. Il concerne par exemple les garanties d’ITT (Incapacité Totale de Travail) ou d’IPP (Invalidité Permanente Partielle).

Attention ! Il convient de veiller aux délais de prise en charge par l’assurance (délai de carence) ainsi qu’aux délais de versement des indemnités (délai de franchise).

Calcul de l'indemnisation assurance emprunteur

Assurance emprunteur : le montant des cotisations est variable.

Tarification garantie, tarification révisible

Lors de la signature d’une assurance emprunteur, certaines cotisations sont calculées en fonction du capital initial emprunté. Dans ce cas, elles restent identiques pendant toute la durée du prêt.

Si le contrat inclut une tarification garantie, aucune modification n’est possible quel que soit la situation de l’assuré ou de l’assureur. Certaines majorations peuvent toutefois être appliquées, elles sont mentionnées par écrit.

Si le contrat inclut une tarification révisable, des modifications du montant des cotisations sont susceptibles d’être appliquées, sauf en cas de détérioration de l’état de santé de l’assuré.

Assurance emprunteur et cas du coemprunt

Le montant des primes d’assurance n’est pas le même si vous empruntez seul ou à deux.

Si vous souscrivez une assurance emprunteur avec une autre personne, le calcul de l’indemnisation est divisé et le remboursement partagé.

Le versement des fonds peut être proportionnel aux revenus de chaque co-emprunteur ou divisé par deux (50% par entité, voire 100 % dans ce cas d’une couverture à 200 %).

En comparant le TEG (Taux Effectif Global) des contrats, il est possible d’évaluer le coût total de votre crédit comprenant les intérêts, les garanties d’assurances et les frais divers.