Vous êtes ici » Accueil » L’assurance emprunteur et les situations de Décès, PTIA, ITT et IPT » Conseils pour assurer son prêt avec Mon accord.com

L’assurance emprunteur et les situations de Décès, PTIA, ITT et IPT

Conseils pour assurer son prêt avec Mon accord.com

Assurer son prêt de la meilleure des façons s’avère une tâche parfois compliquée. Il faut savoir comparer les différentes assurances crédits disponibles sur le marché et prendre en compte de multiples détails. Mon accord.com vous guide dans votre parcours.

Assurer son prêt : quelques conseils à suivre attentivement

Regarder les détails pour bien assurer son prêt

Assurer son prêt de la meilleure façon, c’est d’abord prendre en compte plusieurs éléments afin de bien choisir les garanties de votre contrat.

Il faut d’abord avoir à l’esprit que le coût de l’assurance dépend du montant et de la durée du prêt, ainsi que des risques éventuels qui peuvent modifier votre solvabilité.

C’est la raison pour laquelle il est indispensable de bien connaître les spécificités des garanties incluses dans votre contrat. Signalons que les modalités de prise en charge varient selon les offres.

Ces détails sont loin d’être anodins car ils modifient considérablement le coût des primes d’assurance.

Attention aux exclusions

Nous vous conseillons également d’étudier minutieusement les exclusions présentes dans le contrat. Elles sont parfois très nombreuses et peuvent altérer la qualité de votre assurance.

Dans le cas d’un contrat avec délégation d’assurance, les garanties doivent être équivalentes à celles du contrat groupe. Dans le cas contraire, le nouveau contrat choisi pourra être refusé par la banque qui justifiera ce refus par écrit.

Nullité du contrat pour fausse déclaration intentionnelle.
Attention : Mon accord.com vous engage à faire preuve de bonne foi. Une fausse déclaration sur votre état de santé annule en effet systématiquement votre contrat. L’assureur est alors en droit de conserver les primes déjà versées sans pour autant vous dédommager.

Conseils pour assurer son prêt Mon ACCORD

Comparer les divers types d’assurances crédits

Comment comparer attentivement les assurances crédits ?

Comparer les différentes assurances crédits disponibles sur le marché représente un autre moyen incontournable d’assurer son prêt confortablement. Voici quelques éléments à prendre en compte lors de cette démarche :

  • vous devez remarquer que le coût de l’assurance emprunteur doit toujours être indiqué de la même façon d’un contrat à l’autre : le TAEA (Taux Annuel Effectif d’Assurance) à appliquer sur le montant emprunté doit être clairement défini ;
  • vous devez analyser attentivement le TAEA pour connaître rapidement le coût total de votre assurance emprunteur. Par la suite, vous pourrez ainsi mieux élaborer votre budget, ce qui facilitera également la comparaison des différentes assurances crédits ;
  • vous êtes amené à prendre en compte beaucoup d’éléments, même s’il n’est pas toujours facile de comprendre toutes les clauses incluses dans un contrat. Afin de vous aider dans cette tâche ardue, Mon accord.com s’engage à vos côtés et tisse une relation de proximité avec vous. Nos vous expliquons nos analyses et nos préconisations ; la liberté de décision vous appartient.

Une solution pour tous

Une procédure de délégation d’assurance peut être entamée si le contrat groupe proposé par votre banque ne vous satisfait pas. Cette formule se révèle souvent plus avantageuse pour :

  • les personnes présentant des risques médicaux,
  • les sportifs professionnels,
  • les dirigeants d’entreprise justifiant de très hauts revenus,
  • les catégories d’emprunteurs jeunes et non-fumeurs.

Pour ces emprunteurs comme pour les autres, assurer son prêt consiste à comparer les assurances crédits individuelles et choisir celle dont les garanties sont les mieux adaptées à leur profil.

Si votre dossier n’est pas accepté, vous avez le droit d’obtenir de l’assureur le motif de son refus. Il existe alors des solutions alternatives qui vous seront proposées par votre banque afin de finaliser votre demande. Des commissions de médiateurs peuvent être amenées à intervenir dans le débat afin de vous aider à trouver un accord avec votre assurance.

Pour les personnes disposant de revenus modestes, le système d’« écrêtement des primes » a pour vocation de limiter les majorations ou surprimes qui peuvent leur être appliquées.

Bon à savoir. Les personnes présentant un risque de santé aggravé sont protégées par la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) depuis 2007. Ce dispositif est valable pour la souscription d’un prêt immobilier, à la consommation ou professionnel. Le montant maximum prêté est de 300 000 euros. Ses bénéficiaires doivent être âgés de 70 ans au maximum à la fin du remboursement.